Message de l’Aïd el-Fitr du Président des Affaires Religieuses Erbaş

Message de l’Aïd el-Fitr du Président des Affaires Religieuses Erbaş

mercredi 5 juin 2019

Apres un mois du Ramadan qui nous a fait vivre un moment de miséricorde, de barakat (bénédiction) et de sérénité, qui a décoré notre esprit et notre cœur avec le pardon, la purification et la taqwa, nous entrons a la fête de l’Aïd el-Fitr qui est un climat de paix, de fraternité et d’amitié.

Nous savons que les fêtes sont des jours de solidarité, de partage qui nous réunissent avec notre création, qui se transforme en silence et en paix, qui renforce nos liens d’amour et de fraternité. Mais malheureusement aujourd’hui dans notre monde qui est envahi de peine, de tristesse et de larme, nous n’arrivons pas à vivre réellement nos fêtes qui font parties des plus importants symboles de notre fraternité de croyance et d’Islam. C’est pour cela que cette fête de l’Aïd ; doit nous permettre en tant que des millions de frères musulmans qui ont un cœur et une invocation commune de ressentir et de vivre la même joie commune entre croyant qui possèdent différente langue, race, couleur, culture, pays et géographie. Car les fêtes seront réellement des fêtes uniquement s’ils se transforment pour tous en joie. C’est pour cela nous devons accroitre la joie de la fête de l’Aïd et l’apporter partout.

Dans ce but, renforçons nos relations en visitant durant cette fête nos maman-papa, nos proches, nos voisins. Invoquons notre seigneur le tout puissant pour demander du bien pour nos ancêtres.

Essayons principalement d’être la fête de ceux qui ne peuvent pas faire la fête. Rendons heureux les orphelins, les délaissés qui manquent d’amour et de miséricorde. Apportons la joie de la fête aux prisonniers, aux malades, à chaque point que nous pouvons atteindre. Eliminons les conflits entre nos frères et sœurs. Faisons vivre une joie inoubliable à nos enfants et gravons ces souvenirs dans leurs mémoires.  Mais le plus important, gardons les beautés et bénéfices que le mois du Ramadan nous a apporté en n’oubliant pas que l’Islam est notre cadre qui détermine nos comportement et actes.

Avec ces pensées, en espérant que la fête de l’Aïd el-Fitr renforce notre esprit islamique et notre esprit de fraternité, qu’elle apporte de la paix à l’humanité, j’invoque Allah pour que nous puissions vivre beaucoup de fête en bonne santé et sérénité.

                                                                                                       Prof. Dr. Ali ERBAŞ

                                                                                                       Président des Affaires Religieuses