Bonne nouvelle concernant le contingent de hajj, annoncée par le Président des Affaires Religieuses, Görmez

 
Le contingent de hajj fut augmenté suite au protocole signé entre la Présidence des Affaires Religieuses et le Ministère de Hajj et d’Oumra de l’Arabie Saoudite. Dans ce cadre, 80 mille candidats au hajj iront vers les terres saintes cette année en comparaison à l’année passée ou 59 mille 200 candidats au hajj s’étaient rendus aux terres saintes.
 
Signature du protocole de hajj de 2017
 
Le Président des Affaires Religieuses, le Prof. Dr. Mehmet Görmez et le Ministre de Hajj et d’Oumra de l’Arabie Saoudite, le Dr. Muhammad Salih bin Tahir Benten signèrent le Protocole de Hajj 2017 dans la ville de Jeddah.
 
Les autorités de la Présidence des Affaires Religieuses et du Ministère de Hajj de l’Arabie Saoudite se réunissent chaque année à Jeddah pour signer un protocole annuel avant que le culte du hajj ne commence. La délégation accompagnant le Président des Affaires Religieuses, Görmez et le Ministre saoudien, le Dr. Benten ainsi que d’autres responsables ministériels se rencontrèrent au sujet des dispositions à prendre pour l’année de hajj 2017. Le Président Görmez fit part de ses impressions concernant l’année de hajj 2016 et mit en avant ses idées au sujet de l’année de hajj 2017. Il présenta certaines requêtes au Ministre du Hajj, le Dr. Benten. Le Dr. Benten qui affirma que l’organisation de hajj turque était une organisation exemplaire et jugea les requêtes du Président Görmez justes.
 
Augmentation du contingent de hajj
 
Le Président Görmez indiqua lors de l’entretien entre les délégations aux autorités saoudiennes que la population de la Turquie s’élevait à 80 millions et que le contingent reconnu à la Turquie n’était point équivalent au millième de sa population et qu’une mise à jour était nécessaire concernant le contingent réservé pour la Turquie. Les autorités saoudiennes donnèrent raison au Président Görmez. Selon les nouveaux ajustements, 20 mille 800 candidats au hajj seront ajoutés à la liste des candidats au hajj devant se rendre dans les terres saintes. Au total 80 mille candidats au hajj iront dans les terres saintes et deviendront hajjis. Alors que l’année passée 59 mille 200 candidats hajjis s’étaient rendus dans les terres saintes.
 
Tirage au sort le 23 février
 
Les pré-inscriptions devaient être effectuées du 28 décembre 2016 au 6 janvier 2017 pour les demandes de hajj pour l’année 2017. Les citoyens s’étant inscrit au hajj les années précédentes pourront renouveler leur demande du 9 au 31 janvier 2017. Suite au renouvellement des demandes, la Direction Générale des Services de Hajj et d’Oumra procédera au tirage au sort le 23 février pour définir les 80 mille candidats au hajj.
 
Les difficultés des femmes hajjis furent prises en compte
 
Outre l’augmentation du contingent de hajj, le Président Görmez mit aussi en avant les difficultés rencontrées par les femmes hajjis à la Mecque et à Médine lors de la réunion. Le Président Görmez souligna que les femmes hajjis attendaient longuement avant de visiter la Mosquée Al-Nabawi. Le Président Görmez demanda que cette mesure soit supprimée.
 
L’Hôpital Diyanet sera également au service des candidats hajjis en provenance de l’Asie Centrale et des Balkans.
 
Le Président Görmez rappela la création de deux ‘Hôpitaux Diyanet’ à la Mecque et à Médine pour les candidats au hajj venant de Turquie et d’Europe et précisa que cette année ces hôpitaux seront aussi au service des candidats hajjis venant de l’Asie Centrale et des Balkans, outre les candidats hajjis turcs.
 
Le rapport de hajj 2017 préparé
 
La Présidence des Affaires Religieuses menant des travaux soignés et méticuleux afin que les candidats au hajj puissent accomplir leur culte de hajj en toute sécurité, cette année encore la Présidence des Affaires Religieuses se prépara par avance et soumit un rapport exhaustif aux autorités saoudiennes afin que les candidats au hajj devant se rendre dans les terres saintes puissent exécuter le culte du hajj sans heurts. De nombreux points furent traités de manière détaillée lors de la réunion allant du transport à la santé, de l’hébergement à l’amélioration des procédures concernant les passeports des candidats hajjis.
 
D’autre part, les autorités saoudiennes déclarèrent qu’en raison de l’aboutissement prochain des travaux visant à élargir les lieux sacrés à la Mecque et de la fin complète des travaux dans certains endroits, le quota de hajj fut augmenté cette année.