Hz. Prophète et la Société de Confiance

 
بِسْمِ اللّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ 
اِنَّا عَرَضْنَا الْاَمَانَةَ عَلَى السَّمٰوَاتِ وَالْاَرْضِ وَالْجِبَالِ فَاَبَيْنَ اَنْ يَحْمِلْنَهَا وَاَشْفَقْنَ مِنْهَا وَحَمَلَهَا الْاِنْسَانُۜ اِنَّهُ كَانَ ظَلُوماً جَهُولاًۙ
 
Mes Chers Frères !
Un jour notre Prophète (s.a.w), s’adressa comme suit aux habitants de la Mecque se trouvant à côté de Baytullah, sur la colline Safâ : « Si je vous dis “ Derrière cette vallée, une armée attend et est prête pour vous attaquer’ me croiriez-vous ?” Les mecquois répondirent tous en chœur, “Oui, nous te croirons. Car tu es une personne de confiance. Une personne fiable. Tu es le symbole de la droiture et de la fidélité. Nous ne t’avons jamais entendu dire des mensonges.” Suite à leur réponse, le Prophète de la Miséricorde ajouta, “Je vous mets en garde contre un châtiment douloureux.”[1]. Et en présence des mecquois, il appela l’humanité entière à avoir foi en Allah. Il invita les hommes à trouver la foi et la paix, soit à se tenir à l’abri de toute crainte et de toute angoisse.
 
Mes Frères !
Nous venons d’entrer une nouvelle fois dans la Semaine de la Sainte Naissance célébrant l’anniversaire de la venue de notre Prophète au monde. A l’origine de l’initiative exclusive de la Présidence des Affaires Religieuses, la Semaine de la Sainte Naissance est une semaine célébrant la commémoration de Rasûl-i Ekrem (s.a.w) depuis 1989. La Semaine de la Sainte Naissance est une célébration rassemblant les sciences et la culture qui est l’occasion pour les musulmans d’avoir une meilleure compréhension des bienfaits apportés par le Prophète à l’humanité et de rendre plus fort notre amour pour lui. Cette Sainte Semaine n’est point une alternative au Mawlid Kandil que nous observerons en fonction du calendrier hégirien.
 
Chers Croyants !
 
Notre Seigneur Tout-Puissant ordonne dans le Saint Coran, Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d'éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l'homme s'en est chargé.”[2]  
 
Mes Frères !
L’immunité, la sécurité, la confiance est le plus grand bienfait (ni’ma) qu’Allah nous accorda après le bienfait de la foi. C’est le bienfait de la sécurité, de la confiance. Notre Seigneur confia l’univers aux hommes et nous ordonna de créer un monde sécurisé. Il nous demanda de construire un monde où les êtres humains peuvent se faire confiance, où nous pouvons faire confiance à nos voisins, un monde où les employés peuvent faire confiance aux employeurs. Malheureusement, comme l’humanité ne put honorer tout ce que notre Seigneur nous confia, nous chargea, nous vivons tous une crise de confiance au niveau universel. Les incidents perturbant les relations entre les individus et les sociétés ne cessent point. Jour après jour, la relation de l’être humain avec l’être humain, la relation entre la nature et l’être humain se dégradent. Notre monde devient de plus en plus dangereux de jour en jour.
 
Mes Frères !
Lorsque nous regardons autour de nous, nous voyons que nous sommes face à un environnement de grand désordre et de chaos, d’une insécurité sans nom et un tableau peignant l’horreur et la peur. Des mesures de sécurité exceptionnelles sont prises pour répondre au besoin de sécurité. Tous les moyens technologiques sont appliqués.
La crise de confiance assiégeant notre monde actuel prit de telles ampleurs que l’avenir, la sécurité de notre terre, foyer commun de l’humanité est exposé à de grands dangers. L’équilibre de la nature commença à se détériorer à cause de l’avidité et de l’avarice sans fin des hommes.
Je le dis avec tristesse ; les communautés musulmanes ne peuvent se protéger de tous éléments néfastes. Les villes musulmanes autrefois connues pour être des « foyers de paix et de sécurité » sont en train d’être détruites aujourd’hui à cause des guerres sombres et sans loi dépourvues de droit et de morale.  
 
Mes Frères !
Ainsi, en raison de toutes ces réalités, la Présidence des Affaires Religieuses détermina la Semaine de la Sainte Naissance sous le thème de « Hazrat Prophète et la Société de Confiance ». Nous essaierons de créer une prise de conscience dans les cœurs des croyants et oeuvrerons pour que nous soyons perçus à nouveau comme une communauté de confiance et pour être à nouveau appelés oumma de confiance du Prophète de la Confiance par le biais des activités proposées dans le cadre de la Semaine de la Sainte Naissance. D’autre part, cela permettra de contribuer à la construction d’un monde vivable, serein, inoffensif pour nous les hommes qui sommes pris dans le tourbillon de l’insécurité tous ensemble.
 
Mes Chers Frères !
Le but commun de tous les prophètes est de faire entendre à l’humanité la foi en l’unité (tawhid). Instaurer la foi dans les cœurs. D’unir les cœurs, les esprits, les villes, les régions, les pays avec la foi à la confiance, à la sécurité. Présenter une société sereine en indiquant aux hommes que la vie, la descendance, les biens et les valeurs sont en sécurité. Hazrat Prophète (s.a.w) envoyé miséricorde pour l’humanité, passa son existence à se battre pour cette cause. Il établit un lien étroit entre la foi et la sécurité ; entre être croyant et être digne de confiance. Il définit le croyant comme “Celui dont les hommes font confiance aux actions et aux paroles”[3].
 
Mes Frères !
Aujourd’hui, en tant qu’oumma du Prophète de la confiance, notre devoir est de devenir des croyants de confiance. Si nous devenons des croyants fiables, la sécurité, la protection de notre Seigneur nous accompagnera. Il nous protège de toute crainte et de tristesse, de toute peur et de toute douleur. Si nous devenons des musulmans dignes de confiance, nous pourrons attendre de la confiance de nos interlocuteurs à ce moment. Si nous devenons des croyants fiables, ainsi nos foyers, nos emplois, nos quartiers, nos villes, notre pays et notre monde seront en sécurité. Parce qu’un monde en sécurité ne pourra être construit uniquement par les êtres de confiance, par la main des croyants dignes de confiance. Il ne faut point oublier que la religion est synonyme de confiance. Le croyant est celui auquel nous pouvons faire confiance. L’humanité est confiée aux hommes.
 
Mes Frères !
A cette occasion, je souhaiterais féliciter la Semaine de la Sainte Naissance. Je prie notre Seigneur Tout-Puissant pour que cette semaine puisse apporter bienfait à notre pays, à notre peuple et à l’humanité entière.
 

[1] Boukhârî, Tafsîr, Şhu’arâ, 2; Müslim, Îmân, 355.
[2] Ahzâb, 33/72.
[3] Ahmad b. Hanbal, XI, 658.