« Karbala a été l'expression commune de la même douleur pour tous les musulmans »

« Karbala a été l'expression commune de la même douleur pour tous les musulmans »

vendredi 12 août 2022

Participant au « Programme de Poèmes du Muharram et de Commémoration des Martyrs de Karbala » Le Président des Affaires Religieuses Prof. Dr. Ali Erbaş a déclaré : « Aujourd'hui, notre devoir est de lire correctement Karbala, de le comprendre correctement et d'en tirer les leçons nécessaires »

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

“Kerbela, tüm Müslümanlar için aynı acının ortak ifadesi olmuştur”

Le Président des Affaires Religieuses Prof. Dr. Ali Erbaş a participé au « Programme de Félicitation du Muharram et de Commémoration des Martyrs de Karbala ».

S’exprimant au cours du programme réalisé à la mosquée Hacı Bayram-ı Veli d’Ankara par la Direction Générale des Services Religieuses de la Présidence des Affaires Religieuses, le Président des Affaires Religieuses Erbaş, précisant que Muharram est l’un des quatre mois à respecter dans le Coran, a déclaré : « Le mois de Muharram a été décrit comme "le mois d'Allah" par notre Prophète bien-aimé, soulignant sa vertu et son abondance de bénédictions et de prospérité divines. Ce mois, témoin de nombreux événements importants dans l'histoire des prophètes, occupe une place particulière dans le monde de la croyance et dans le cœur des musulmans. »

Déclarant que « Muharram » signifie « celui qui est respecté », le Président Erbaş a déclaré : « Sur la base de la sagesse qu'il contient, Muharram est un mois digne de respect. Notre Prophète Alaihi salat Wa Salam a déclaré que le jeûne est le meilleur jeûne après le Ramadan en ajoutant le jour avant ou après le jour de l'Achoura, qui est le 10ème jour, en hommage à ce mois. ».

« Le mois de Muharram nous rappelle la douleur indescriptible »

Soulignant que Muharram est également le mois de départ du calendrier Hijri, le président Erbaş a déclaré : « Il y a dix jours, à l'occasion du 1er Muharram, nous avons réalisé l'année 1444 et commémoré la Hijra. La migration est le début de la transformation de Yathrib en Medina al-Munawwara. D'autre part, Muharram est un mois au cours duquel le martyre et la tristesse du membre béni des Ahl al-Bayt, Al-Hussein ibn Ali radiallahu anh et de ses amis, sont à nouveau commémorés. »

Déclarant que le 10 Muharram de la 61e année Hégirienne, Al-Hussein Ibn Ali, l’un des petits-enfants bien-aimés de notre prophète et environ soixante-dix croyants, dont la plupart étaient des Ahl Al-Bayt, ont été martyrisés à Karbala, le Président Erbaş a noté :  

« Le mois de Muharram nous rappelle cette douleur indescriptible. Une profonde tristesse remplit à nouveau nos cœurs aujourd'hui. Notre Maître Hussein, le beau petit-fils de notre Prophète qui a été loué, soigné et aimé par lui. Son nom signifie aussi beau. Hasan signifie beau et Hussein aussi signifie beau. Nous voyons dans les récits que lorsque Al-Hussein Ibn Ali est entré dans la mosquée, le Messager d’Allah exprimait combien il l’aimait par ses mots :  Notre Prophète disait : « Quiconque veut voir le maître de la jeunesse du Paradis, doit regarder Hussein. » Dans un autre hadith, notre Prophète Alaihi salat Wa Salam disait : « Celui qui aime al-Hassan et al-Hussein m'aura aimé, et celui qui les déteste, m'aura détesté » en se référant aux Hasan et Hussein, les enfants bien-aimés d’Ali ibn Abi Talib et de Fatima Zahra. »

« Le respect des Ahl al-Bayt est la responsabilité de chaque musulman »

Soulignant que les Ahl al-Bayt du Messager d'Allah sont un dépôt précieux pour les musulmans, le Président Erbaş a déclaré : « Les aimer et suivre leur chemin est une confiance pour les croyants et la Oumma. Il est de la responsabilité de chaque musulman de les respecter. Les aimer est une manifestation d'amour pour Allah et le Prophète. En fait, notre Prophète Alaihi salat Wa Salam a dit : « Aimez Allah pour vous avoir nourri de Ses bénédictions. Aimez-moi aussi pour l'amour d’Allah. Aimez mon Ahl al-Bayt pour mon amour. »

Rappelant que le Prophète a donné le nom de Hussein et l'a loué comme « le maître de la jeunesse du paradis » le Président Erbaş a déclaré : « Al-Hussein İbn Ali a malheureusement subi une grande trahison à Karbala.  Nous nous souvenons de notre Maître Hussein, qui a été sacrifié à l'événement le plus cruel de l'histoire, à l'occasion de l'anniversaire de cette douleur depuis 1400 ans. Karbala a été l'expression commune de la même douleur pour tous les musulmans, quelle que soit leur géographie, leur race, leur madhhab ou leur culture. »

« Karbala est le nom d'une lutte honorable contre l'injustice »

Soulignant que l'incident de Karbala, au-delà d'être un événement douloureux dans l'histoire, contient des messages qui transcendent les âges et représente la position inébranlable de la personnalité musulmane contre l'injustice, le Président Erbaş a déclaré :

« Karbala est le nom d'une lutte honorable contre l'injustice. Karbala est un symbole de loyauté, de fidélité et d'engagement envers la promesse. Karbala est l'incarnation d'une position courageuse et déterminée face à l'injustice. Karbala est le symbole d'une noble marche au nom du droit et de la vérité contre toutes sortes d'oppressions.  Karbala ; C'est le lieu où la justice, le courage, la bravoure et la haute moralité naissent en la personne de notre Maître Al-Hussein İbn Ali. Ceux qui ont combattu honorablement contre l'oppression dans les déserts de Karbala, avec leur noble position, ont gagné une place exceptionnelle dans le cœur de ceux qui marchent sur le chemin de la vérité.

Ceux qui ont persécuté ces âmes bénies et les ont martyrisées ont été condamnés à jamais dans les pages sombres de l'histoire humaine. Et les malfaiteurs verront le vrai châtiment pour leurs actes dans l'au-delà. »

« Nous devons être vigilants contre les plans visant à transformer la géographie islamique en Karbala »

Soulignant que les musulmans devraient apprendre de ce qui s'est passé à Karbala, le Président Erbaş a averti :

« Aujourd'hui, le monde islamique est dans une saison de tristesse. En plus de la tristesse que la douleur vécue à Karbala a apportée au cœur des croyants, les guerres et les occupations auxquelles le monde islamique a été soumis ont presque transformé la patrie des musulmans en une terre de tristesse. Aujourd’hui, alors que les cœurs sont déchirés par la douleur d’Al Hussein et de ses amis, qui ont été martyrisés pour des ambitions politiques, de nombreuses vies continuent d'être brûlées dans le feu des conflits, de la discorde et de la terreur dans la géographie islamique. »

Les musulmans qui ont pris des leçons à Karbala n'auraient pas dû tomber dans cette situation, mais ici vous voyez que Karbala continue dans la géographie islamique et les villes musulmanes, et nous devons y mettre un terme. Il est nécessaire que les musulmans qui prennent des leçons de Karbala ne tombent pas dans cette situation.

Permettez-moi de dire clairement qu'aujourd'hui, des plans sont en cours pour transformer toute la géographie islamique en Karbala en faisant de petites différences entre les musulmans une raison de se battre. Comme si les événements actuels, les combats et les guerres ne suffisaient pas, les plans pour les augmenter et les multiplier continuent d'une part. Je voudrais exprimer une fois de plus que le monde islamique tout entier doit être vigilant face à cela. »

Soulignant l'importance d'agir avec prévoyance et clairvoyance contre toutes sortes de séditions et de pièges à sédition, le Président Erbaş a déclaré : « Nous devons corriger les événements douloureux qui ont eu lieu dans l'histoire tels que Karbala et agir avec bon sens pour éliminer les conflits qui se déroulent aujourd'hui. Nous devons tenir compte de l'édit universel de notre Seigneur Tout-Puissant : « Et obéissez à Allah et à Son Messager ; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les endurants. » Nous devons embrasser les valeurs qui nous unissent de toutes nos forces ; Nous devons rester à l'écart de toutes sortes de discours et d'actions qui nuiront à notre fraternité et à notre amour. »

Exprimant qu'il est nécessaire de faire un effort pour que les valeurs représentées par al-Hussein İbn Ali dominent dans la vie, le Président Erbaş a conclu son discours comme suit :

« Notre devoir aujourd'hui est de lire correctement Karbala, de le comprendre correctement et d'en tirer les leçons nécessaires. Nous devons lutter et combattre sur le chemin de la vérité sans abandonner, nous fatiguer ou avoir peur. C'est l'un de nos devoirs les plus importants d'aider, de coopérer et de travailler ensemble pour la paix et le bien-être du monde islamique et de toute l'humanité. »

A cette occasion, je commémore avec bénédiction tous les martyres de Karbala, en particulier Al-Hussein ibn Ali, le petit-enfant estimé du Prophète et l’enfant d’Ali Ibn Abi Talib et de notre mère Fatima Zahra et tous ceux qui ont sacrifié leur vie au nom de la religion, de la foi et de la sainteté, sur le chemin de la vérité et de la justice.

Puisse Allah Tout-Puissant aider le mois de Muharram à mettre fin aux conflits et à la discorde, aux troubles et aux querelles, et à renforcer la paix et la fraternité. Puisse notre jour d'Achoura ouvrir la voie à l'unité de tous les musulmans. Que mon Seigneur perpétue notre unité, notre solidarité et notre fraternité. »

Dans le programme diffusé en direct sur les écrans de Diyanet TV, le Coran a été récité, des Salawats ont été lus, des élégies et des poèmes de Muharram ont été lus. Et Dr Şaban Kondi, le Directeur Général des Services Religieuses de la Présidence des Affaires Religieuses a également prié.